Bonjour Sonia Mariji, vous êtes la fondatrice de NoorAssur, racontez-nous un peu l’histoire de ce groupe.

Bonjour, alors pour vous situer, voici quelques dates importantes à retenir :

2012 : création de NoorAssur uniquement sur internet.

Février 2013 : création de la première solution épargne et de placement halal, le contrat Salam épargne & placement.

2015 : lancement du réseau physique d’agences NoorAssur, nous passons alors de Web to Store à des agences

2017 : création de la première gamme de TAKAFULS (assurance islamique : complémentaire santé, rapatriement de corps, assurance voyage pèlerinage, etc.)

Il faut également retenir que NoorAssur est le premier réseau d’agences en épargne et d’assurance islamique de France, qui répond aux objectifs des Françaises et Français de confession musulmane et non-musulmans en ce qui concerne l’épargne et l’assurance halal. Nos solutions ne font aucune distinction d’origine ou autres, car la Finance Islamique est un compartiment de l’éthique et l’éthique, n’a ni couleurs ni origines !

Quels sont les produits proposés à NoorAssur ?

NOORASSUR, offre une véritable alternative à la banque, grâce à ses solutions d’épargne, il n’a jamais été aussi facile de mettre de l’argent de côté pour financer son pèlerinage ou celui d’un proche , acheter un logement et devenir propriétaire, financer les études supérieures financer le mariage des enfants mariage, sa retraite…

S’ajoute une gamme complète de takafuls, des solutions d’assurance halal, pour parer à tout besoin en matière de santé pour les particuliers, les entreprises et associations, le pèlerinage à La Mecque ou même le rapatriement de corps vers le pays d’origine.

Une question qui est essentielle pour les personnes qui ne connaissent pas ou peu l’Islam : pourquoi les intérêts sont interdits chez les musulmans ?

Concernant les intérêts – le Ribâ —, ils sont tout à fait licites en France dans la finance conventionnelle (contrairement à l’usure). En Islam, les deux formes sont totalement proscrites : le taux d’usure, et le taux d’intérêt.

Les intérêts sont illicites en Islam, car considérés comme n’étant pas issus d’un travail concret. D’où provient cet argent ? De quel type d’investissement est-il issu ? Tant que la provenance d’une somme n’est pas claire, en Islam, il est interdit de prendre cet argent !

Epargner chez NoorAssur signifie absence de retour sur investissement dans ce cas ?

Les épargnants ne reçoivent pas d’intérêts, mais une plus-value sur leurs économies à travers la Finance Islamique. NoorAssur investit l’argent de ses adhérents, le fait travailler dans des domaines tels que la science, les nouvelles technologies, les matières premières, etc.

Grâce à ces investissements, les intérêts haram sont éliminés au profit de plus-values issues d’univers respectueux des préceptes de l’Islam, donc halal !

Les projets de NoorAssur pour 2018 ?

NoorAssur grandit et se développe à travers le territoire. Pour l’heure, nous comptons une ouverture d’agence par mois, et nous avons pour ambition d’ouvrir deux agences par mois. Pour cela, 3 sessions de formation sont prévues l’année prochaine, afin que des professionnels de la finance puissent s’approprier la Finance Islamique.

Ce sont donc ces emplois en perspective ?

Absolument ! Une agence NoorAssur, comme celles de la Région parisienne, Chelles, Creil, mais également à Nantes, Annemasse, Nice, Tour, Limoges, c’est entre 3 et 6 collaborateurs… et d’autres agences vont ouvrir leurs portes au fil des mois qui arrivent… Tout cela pour dire que la Finance Islamique, que NoorAssur, c’est de l’emploi !